La Chine se pose sur la face cachée de la Lune avec Chang’e-4

Les ambitions spatiales de la Chine, notamment en direction de la Lune, ne sont un secret pour personne. Cela ne l’a pas empêchée de frapper un coup retentissant dans la matinée du 3 janvier. A 02h26 UTC (10h26 heure de Pékin), la sonde Chang’e-4 de l’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) a aluni comme prévu à 177,6 degrés de longitude Est et 45,5 degrés de latitude Sud. Elle est ainsi devenue le premier engin terrestre à se poser sur la face cachée de la Lune.

Continuer la lecture de « La Chine se pose sur la face cachée de la Lune avec Chang’e-4 »

Une exoplanète de pierres précieuses


A 21 années-lumière de nous, dans la constellation de Cassiopée, une planète orbite autour de son étoile avec une année qui ne dure que trois jours. Son nom est HD219134 b. D’une masse presque cinq fois supérieure à celle de la Terre, il s’agit d’une soi-disant “super-Terre” “. Cependant, contrairement à la Terre, il n’est pas doté d’un noyau massif de fer, mais il est riche en calcium et en aluminium. “Peut-être que le rouge au bleu comme les rubis et les saphirs brillent, car ces pierres précieuses sont des oxydes d’aluminium qui sont courantes sur l’exoplanète”, explique Caroline Dorn, astrophysicienne à l’Institut de science computationnelle de l’Université de Zurich. 

Continuer la lecture de « Une exoplanète de pierres précieuses »

La voie lactée est le résultat de la collision de deux galaxies


La révolution apportée par les données astrométriques de la mission Gaia de l’ESA se déroule sous nos yeux. La composition chimique et les orbites de dizaines de milliers d’étoiles suggèrent que la jeune et petite Voie lactée serait entrée en collision avec une autre galaxie baptisée Gaia-Encelade il y a 10 milliards d’années. Les deux astres auraient alors fusionné.

Continuer la lecture de « La voie lactée est le résultat de la collision de deux galaxies »

Reconnaître les constellations – Partie 1

La première chose à savoir quand on débute l’astronomie est de savoir quoi regarder et où pointer son télescope. Aujourd’hui, il existe des montures équatoriales Goto. Vous tapez sur un clavier le numéro de l’objet que vous voulez observer, l’informatique se chargera de pointer le télescopes dans la bonne direction. Ce système a pour moi pas mal d’inconvénients:

Continuer la lecture de « Reconnaître les constellations – Partie 1 »

La Constellation d’Andromède

Avec l’arrivée de l’Automne, nous avons récemment parlé (ICI) de la constellation de Pégase. Comme on l’a vu dans cet article, cette dernière est très liéeà la constellation d’Andromède. Nous allons donc aujourd’hui nous attarder sur cette dernière.

Andromède est une constellation très étendue que l’on peut voir en automne et en hiver. Le 1er septembre, elle se lève au Nord est vers 21 h 30 et passe au méridien vers 5 h du matin (heure de la montre). Par contre, le 1er décembre, elle passe au méridien vers 23 h et disparaît sous l horizon Nord-ouest au lever du jour.

Continuer la lecture de « La Constellation d’Andromède »